Stages Linux Embarqué chez Free Electrons en 2016

Note: les offres de stage ci-dessous ne sont plus disponibles. Voir notre dernière offre de stage.

Penguin worksFree Electrons propose les sujets de stage suivants aux étudiants en universités ou écoles d’ingénieurs françaises:

Si vous avez vous-même un projet autour de Linux embarqué auquel vous souhaiteriez contribuer, nous sommes également ouverts à vos propres propositions !

Pour limiter les démarches administratives, ces stages ne sont proposés qu’aux personnes étudiant en France.

Nous avons une forte préférence pour des stages de fin d’études, dans la perspective d’un recrutement à la suite d’un stage mené avec succès.

Si vous êtes intéressés, merci de contacter jobs@bootlin.com en précisant le ou les sujets qui ont retenu votre attention.

Stage sur Linux embarqué à Toulouse (2012)

  • Penguin worksIntitulé du stage: Participation à des projets Linux embarqué
  • Période: printemps-été 2012
  • Type de stage: École d’ingénieurs – Stage de fin d’études
  • Lieu: Toulouse, France

Free Electrons est une société proposant des services et des formations dans le domaine Linux embarqué. Fortement impliquée dans la communauté du Logiciel Libre, Free Electrons est amené dans le cadre de projets de développement pour ses clients ou de la préparation de formations, à explorer et contribuer à l’amélioration de nombreuses briques logicielles du monde Linux embarqué.

L’objectif de ce stage est de participer, avec les ingénieurs Free Electrons, à différents projets Linux embarqué de la société. Le stagiaire pourra notamment être amené à :

  • Développer des améliorations pour des briques logicielles Linux embarqué (chargeurs de démarrage, noyau Linux, outils de construction de systèmes Linux embarqué, etc.) et contribuer directement ces améliorations à la communauté open-source.
  • Expérimenter et explorer certaines technologies Linux embarqué (exemples de thématiques possibles: Android sur ARM, support multimédia et 3D sur processeur ARM, outils de tracing, développement de pilotes noyau Linux pour des besoins de formation, etc.), réalisation de démonstrations de ces technologies.
  • Rédiger et publier, sous licence libre, des articles techniques sur les différentes technologies explorées et des démonstrations de ces technologies.

L’intégralité des travaux réalisés pendant le stage sera diffusé sous une licence libre, aussi bien pour le code que la documentation technique.

Qualités et compétences requises ou souhaitées :

  • Autonomie, recherche d’informations et de ressources sur le Web, connaissance du fonctionnement des communautés Logiciel Libre / Open Source et des outils correspondants (gestion de version, Wiki, IRC, etc.)
  • Développement en C sous Linux
  • Connaissance générale du fonctionnement d’un système Linux
  • De préférence, un intérêt pour le bas niveau, le support du matériel et une connaissance minimale des systèmes Linux embarqué.
  • Bonne maîtrise de l’anglais à l’oral comme à l’écrit
  • Adhésion aux valeurs du Logiciel Libre, au cœur de la culture de notre société.

Le stage se déroule dans les locaux de Free Electrons dans la région toulousaine, sous l’encadrement d’un ingénieur de la société.

Offre de stage – Gestion de la mémoire flash sous Linux

Exploration et amélioration des technologies de gestion de la mémoire flash sous Linux

Note: Cette offre a été pourvue. Nous ne recherchons plus de stagiaire sur cette thématique. Nos futures offres de stage seront publiées sur notre page carrières.

Penguin worksLe noyau Linux ainsi que les chargeurs de démarrage tels que U-Boot et Barebox supportent les mémoires Flash de type NOR ou NAND au travers d’un sous-système appelé MTD et de systèmes de fichiers spécialisés. Ce type de mémoire est extrêmement utilisé dans le monde de l’embarqué, et il revêt pourtant des caractéristiques qui rendent son utilisation délicate: l’usure des blocs de stockage qui deviennent
inutilisables au fil des écritures. Cette caractéristique des mémoires Flash nécessite une gestion relativement élaborée de ces périphériques (détection et correction des erreurs, répartition équitable des écritures, remplacement des blocs défectueux).

L’objectif de ce stage est de :

  1. Explorer l’existant. Comprendre comment les mémoires Flash fonctionnent au niveau matériel, comment elles sont gérées par le sous-système MTD du noyau, par le sous-système UBI ainsi que par les différents systèmes de fichiers pour Flash (JFFS2, YAFFS, LogFS et UBIFS), comprendre comment les mécanismes de CRC et de détection/marquage des blocs en erreur, de cleanmarkers fonctionnent, les interactions entre chargeur de démarrage (U-Boot / Barebox) et le noyau. Étudier dans quel mesure des systèmes de fichiers en lecture seule tels que SquashFS peuvent être utilisés sur une Flash de manière fiable.
  2. Améliorer l’existant. Selon les observations effectuées à l’étape 1, proposer des améliorations ou corrections aux différents projets concernés. L’utilisation fiable de SquashFS au-dessus d’une mémoire Flash, c’est à dire en tenant compte des blocs en erreur détectés, pourra être l’une des améliorations possibles.
  3. Documenter l’existant. La phase d’exploration pourra donner lieu à la rédaction d’articles de blogs ou dans un magazine, ou de présentations orales lors de conférences spécialisées du monde Linux embarqué.

L’intégralité des travaux effectués pendant le stage sera publié sous licence libre: code et documentation.

Selon les intérêts du candidat et la progression sur le sujet du stage, le stage pourra être étendu à d’autres thématiques liées à Linux embarqué.

Qualités et compétences requises :

  • Autonomie, recherche d’informations et de ressources sur le Web, connaissance minimale du fonctionnement des communautés Logiciel Libre / Open Source.
  • Développement en C sous Linux
  • Connaissance générale du fonctionnement d’un système Linux
  • De préférence, un intérêt pour le bas niveau et le support du matériel
  • Aptitude pour la rédaction d’articles techniques et pour la présentation en public de sujets techniques, en particulier lors de conférences. Bonne maîtrise de l’anglais oral et écrit.

Informations diverses

  • Durée du stage: 4 mois ou plus, suivant la disponibilité de chacun. Le stage pourrait commencer dès la fin de 2010, et se poursuivre jusqu’à la rentrée 2011.
  • Préférence pour les étudiants en dernière année d’études, dans la perspective d’un recrutement en CDI à l’issue du stage.
  • Lieu: le stage aurait lieu soit en région toulousaine, soit dans un contexte de télé-travail en France.
  • Rémunération: 800 EUR mensuels. Prime en fin de stage en fonction des résultats.
  • Contact: envoyer un CV et une lettre de motivation à notre adresse jobs.